new Speleologie.net - Site francophone de spéléologie et de canyoning
spéléologie n.f. Science qui a pour but l'étude et l'exploration scientifique ou sportive des cavités naturelles et des cours d'eau souterrain. (Abrév. fam. : spéléo).

Matériel et techniques

Comment s'équiper ?

De l'équipement individuel ou collectif dépend souvent le succès ou l'échec des expéditions spéléologiques.

Chaque spéléo a son idée très personnelle en matière d'équipement individuel. Chaque club possède un matériel collectif approprié.

Aujourd'hui, l'équipement, qu'il s'agisse du harnachement individuel ou de l'arsenal du club, tend à s'uniformiser, la technique et donc la sécurité l'exigent.

Dans les courses les plus faciles, on adoptera une tenue de randonnée souterraine, comportant casque avec éclairage, combinaison, sous vêtements, et bottes. Dans le cas contraire, on utilisera le matériel détaillé ci-dessous.
Le matériel individuel
Le casque protège des chocs (très fréquents) et des chutes de pierres, et a donc un caractère obligatoire dans toute sortie spéléo. Ce dernier supporte un éclairage frontal mixte (partie électrique et partie acétylène.)

La calebonde est le générateur à acétylène. Elle produit un gaz inflammable en faisant réagir du carbure de calcium et de l'eau.

La combinaison, d'une seule pièce, doit être choisie en fonction de la température de la cavité. Elle peut être en texair pour les cavités froides ou en polyamide pour les autres cavités. Il est toujours possible d'utiliser un bleu de travail dans les cavités tempérées.

La sous combinaison est elle aussi à choisir en fonction de la température de la cavité. Plusieurs modèles sont en Polartec, ce qui leur permet d'évacuer rapidement l'eau en cas de douche volontaire ou non.

Les bottes, sont à choisir non toilées, ainsi elles seront beaucoup plus rapides à sécher. A chausser avec une paire de chaussettes chaudes en laine.

Le baudrier est à tester quand vous l'achetez. En effet, chaque modèle sera plus ou moins confortable selon votre anatomie. Il est à fermer avec un MAVC (Maillon à vis de ceinture) en delta ou demi-rond.
Ces deux éléments associés vont permettre d'utiliser le matériel de progression verticale détaillé plus loin.
Les longes sont deux lignes de vies fixées au baudrier par le MAVC. Elles servent à réaliser de nombreuses manipulations à la descente et à la remontée. Elles sont assorties de deux mousquetons de type keylock

Le descendeur, comme son nom l'indique sert à descendre sur la corde. Il existe plusieurs modèles dont le plus populaire est le simple de chez Petzl. Certains lui préfèrent le Stop du même fabriquant. Le descendeur est fixé au baudrier par un mousqueton autolock acier à virolle, et est assorti d'un mousqueton de frein en acier.

Le bloqueur ventral est un des éléments permettant de remonter sur la corde. Il fonctionne avec un système anti-retour qui permet à la corde de ne coulisser que dans un sens.

La poignée est le second bloqueur permettant de remonter sur corde, il en existe des modèles pour gauchers ou droitiers. Elle est assortie d'une pédale à fabriquer soi même.

Le bloqueur de pied est un troisième bloqueur qui permet d'optimiser la technique de remontée dans les cavités à dominante verticale.

Le kit est un sac de portage du matériel individuel ou collectif. En PVC, il est particulièrement robuste et permet de transporter la nourriture (conditionnée dans des bidons étanches), de l'eau, du carbure, des cordes, des amarrages, ...

Le matériel collectif
Afin de franchir des obstacles verticaux, les spéléologues utilisent les cordes. Elles sont attachées par le biais d'amarrages (mousquetons et plaquettes) à des spits (chevilles autoforeuses) ou à des amarrages naturels (arbre, concretion solide, ...).

La première priorité est déviter que la corde ne frotte contre la paroi. Le rôle de la personne qui équipe est de dévier la corde afin de la préserver.

Pour apprendre à équiper une verticale, il faut déjà être en autonomie totale à la progression personnelle. Des stages de la Fédération Française de Spéléologie vous permettent d'apprendre et de vous perfectionner à l'équipement.

Attention
Si vous êtes débutant et que vous décidez de partir à l'aventure malgré les conseils prodigués ci-dessus, sachez que vous encourez un risque mortel.
Pour en savoir plus, consultez l'ouvrage incontrournable : "Techniques de la spéléologie alpine".